Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

21 novembre 2014 5 21 /11 /novembre /2014 00:00

Quel ancien ne se souvient pas de l'usine de bouchon sur la N7 ? C'était un des repères que nous avions enfants quand on revenait de la forêt de Sénart ou de Fontainebleau en voiture.

LA SOCIÉTÉ DU BOUCHON COURONNE
Inventé aux États-Unis en 1892, le bouchon couronne (capsule métallique avec un joint en liège) révolutionne le marché. La Crown Cork Company and Seal s’en empare. Le procédé apparaît en France en 1906 avec la Société du bouchon couronne, détentrice des droits d’exploitation du brevet. Elle s’installe à Viry-Chatillon en 1930-1931 dans de vieux hangars utilisés par l’aviation pionnière et sur des terrains vendus par le comte de Pierrefeu, le tout situé entre la Nationale 7, la voie ferrée Paris-Lyon, la Seine et le Port-Longuet. L’usine prend peu à peu ses marques et gagne en clientèle. La Seconde Guerremondialemarque un coup d’arrêt à la progression de l’entreprise. La reprise foudroyante qui suit ce conflit permet à la société de devenir en 1964 «la plus importante entreprise de bouchon couronne» et sa marque de fabrique APEXES est appréciée des utilisateurs français, européens ou africains. L’usine s’agrandit au fil des années : bâtiments administratifs en 1950, hangars de la société Fruehauf rachetés en 1961, maison du gardien, parking à
vélos et cantine en 1967…

En 1980, la fabrication d’aérosols vient diversifier la production. Mais la concurrence est féroce : les effectifs diminuent
d’année en année et passent de 320 personnes en 1967 à 162 en 1993, date à laquelle les Emballages Couronne, nouveau nom de la société, stoppe la chaîne de production des aérosols et licencie 80 personnes. La sociétémère, la Crown Cork Company, a programmé la fermeture de l’usine et l’entreprise de Viry-Chatillon ferme définitivement ses portes en 1994, mettant ainsi fin à 60 années de production.

Site de Viry-Châtillon

Grève à Apexes.

 

J'avoue par contre que ma mémoire me fait défaut pour situer exactement où elle était. Sur un document delcampien, l'adresse est au 46 Route Nationale (quand la D7 s'appelait encore comme cela). Mais je n'ai rien repéré à cet endroit sur Google Maps. Il y a bien un endroit qui ressemble au 140 mais il est plutôt sur Juvisy. Heureusement grace à l'ami Brudi, on peut voir les vestiges de la grille au 114/116 (voir en fin de billet).

 

Le sigle de la Société du Bouchon Couronne était S.B.C que l'on retrouvait sur les capsules de biére :

 

Ajout :

 

 

114/116 N7 Viry-Châtillon

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel - dans Années 60-80
commenter cet article

commentaires

Cart 28/11/2014 09:43


Auparavant dotée d'une usine de bouchons, la N7 est devenue elle-même une usine à bouchons, mais pas les même :-D

FJ 22/11/2014 13:16


APEXES est effectivement un sigle qui parle aux mémoires visuelle et auditive des amis du secteur ; oui c'est ancien. L'usine a été démolie et serait un espace de stationnement semble-t-il
> la banlieue évolue très vite.


Intréessant ; merci messieurs les Blogueurs Méta-Calpiens, qui avez toujours votre petit calepien sur vous pour prendre des notes...


FJ 

DK 21/11/2014 11:43


C'sst marrant ça, j'ai du passer devant des tas de fois étant enfant et ne me souviens absolument pas de ça!

BRUDIPAT 21/11/2014 07:33


J'ai souvent eu l'envie de faire un passé/présent de Bouchon Couronne mais hélas il me manquait les documents que tu as trouvé , c'est super ! Cette entreprise embauchait dans les années 70's de
nombreux jeunes de la CALPE pour les boulots d'été. Elle se trouvait exactement au 114/116 et sur le lien tu pourras découvrir les vestiges de la grille d'entrée peut-être pour faire un avant/après :-)

Daniel 21/11/2014 07:47



Supermerci pour le lien !
A noter que dans le pdf de Viry, il y a plein de choses intéressantes pour nous.