Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 00:00

Archives du journal intime de Dandylan retrouvé dans un vieux grenier en 2056 après la guerre nucléaire d'août 2054 :
 

Mardi 10 Septembre 2013.

(...)

Eu un bus. Gare de Juvisy. Cherché un distributeur de billets de train libre... et qui fonctionnait. Ceux d'à coté de la librairie intérieure étaient OK. Aidé une dame noire avec un bébé à prendre son billet pour... Savigny, justement car elle pataugeait un peu.
Sauté dans un ELBA. Et j'étais à Savigny, ville étudiante racaille aux abords du lycée.
C'est vrai que c'est un vrai château que le lycée Corot !
Rue du Mail. Me souviens avoir mangé un croqu' à la brasserie au XXème siècle. Et plus tard, je venais à pied ou en vélo au Parc en suivant le GR. Jamais trop su sur quelles villes, il était. Le château à Morsang mais le parc sur les deux villes ??
Découvert (ou redécouvert ?) qu'il s'appelait le Parc du Séminaire. Un bon billet de blog à faire, genre Chroniques dandylaniennes. FZ, une adhérente d'Imathis, vantait le parc et son héron. Coté Savigny, il y avait un étang nouveau. Avec des nymphéas blancs, des bébés foulques et effectivement monsieur le héron ! Plus tard, un riverain me racontera que c'est là qu'ils veulent faire passer le tram Evry-Massy. Pas contents les riverains !
Des classes déambulaient à la découverte de la nature. Et le Château de Morsang en vaut bien d'autres avec son bel escalier.
Sentiment élastique de liberté. J'ai vécu ici de grands bonheurs existentiels. A deux pas de l'autoroute. En dehors du monde.
L'entrée de la médiathèque a changé de place.
Fût un temps, il y avait des expositions d'art contemporain au château. J'y venais régulièrement. Me souviens que François Pourtaud, le directeur de l'Ecole d'Art Camille Lambert y avait exposé. J'ai une vision de lumières rouges dans l'obscurité rappelant des paysages asiatiques.
Visité la médiathèque. Jeté un oeil au fonds local.
Puis rentré tranquillement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’actuel château de Morsang-sur-Orge a été construit à partir de 1740 par Pierre Durey d’Harnoncourt qui était un des plus riches fermiers généraux. Il avait acheté la seigneurie de Morsang-sur-Orge en 1739, avant celles de Villemoisson et de Sainte-Geneviève-des-Bois en 1743.
 Site de la ville de Morsang.

 

Pierre Durey d'Harnoncourt acquiert cette propriété en 1739 et construit le château actuel sur l'emplacement de la « maison plate » des premiers seigneurs de Morsang. La propriété revient à sa fille, épouse de Louis Jean de Bertier de Sauvigny. En 1788, Louis Benigne François de Bertier prend la succession. Intendant de la Généralité de Paris, il est massacré dans les premiers jours de la Révolution. En 1844, son fils, Anne Ferdinand, vend le château ; après avoir appartenu successivement à diverses familles, celui-ci est racheté par Christian de Bertier en 1909. Il y effectue de gros travaux, dont la construction de la galerie entre les deux ailes en retour, et celle de l'actuelle salle des mariages qui termine l'ensemble au nord. En 1946, l'association diocésaine y ajoute un bâtiment reliant le château du XVIIIe siècle aux communs du XVIe siècle.
Topic topos.

 

...le département de l'Essonne se porte acquéreur des 27 hectares 39 ares 58 centiares soit 273 958 m2, (208726 sur Morsang, 65232 m2 sur Savigny) et en confie la gestion par bail emphytéotique au syndicat intercommunal formé par les communes de Morsang et de Savigny.

 OTSI de Savigny pour l'hsitoire du parc et du château.

 

On trouvera d'autres très belles photos du parc chez Daniel Clerc

Partager cet article

Repost 0

commentaires

FJ 15/09/2013 09:00


Voir mon commentaire placé par erreur au samedi 14 ; promenons-nous le WE du Patrimoine ; merci Dan Dylan.


FJ

Geneviève 15/09/2013 08:19


Regrets...je ne pourrai pas "constater".... 2054 ? ça fait dans 40 ans ! faut pas trop m'en demander !
Très, très belles photos.

FJ 15/09/2013 00:10


Pas jeunes ! J'ai 102 ans et toi tout juste 100 ans > on sera encore là ??? Pas sûr...!


Nous verrons bien.


Merci.


FJ