Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 00:00

 marielouisePas facile de trouver un sujet nouveau pour le blog depuis qu'il existe ! Pourtant, je suis branché sur mille et un flux RSS via mon Reader. Mais comment ça se passe ? Par exemple, je tombe sur un blog des favorites royales où il y a le mot Athis. La page concerne Marie-Louise de Montmorency-Laval, duchesse de Roquelaure, certes. Une sacrée coquine apparemment :

Devenue Mme de Roquelaure, Marie Louise de Laval devint la maitresse de François de Neufville, maréchal de Villeroy, puis de Xaintrailles. Lorsqu'elle tomba enceinte, les pamphlets se déchainèrent.

Mais quel rapport avec Athis ?

Elle fut inhumée au couvent des Récollets à Paris. A Paris, elle habita l’hôtel de Roquelaure qui est à présent le siège du Ministère de l’Equipement au 246, boulevard Saint-Germain 75007. Le duc de Roquelaure posséda également le château du Rocher en Mayenne, le château d’Ozonville à Athis-Mons, le château de Lavardens dans le Gers.

http://favoritesroyales.canalblog.com/archives/2012/07/26/24782735.html

 

Pas beaucoup plus avancé. J'en cherche un peu plus sur la duchesse infidèle et tombe sur un Dictionnaire universel, geographique, statistique, historique et politique de la France (sic) qui semble daté de 1804 (à vérifier) via Google Books avec un résumé de l'histoire d'Athis assez cocasse, je trouve, où l'on rencontre de nouveau "le frère de la mort" :

athisdico1800

 Athis , v. ( Seine-et-Oise ) , arr. de Corbeil, cant. de Longjumeau, près la Seine, à 13 k. (3 1. ) de Corbeil , 22 k. (5 l.) de Versailles. On fait dériver le nom de ce village d'un mot de la basse latinité, Attegia, qui veut dire Cabane. Ce qui lui a donné quelque célébrité , c'est la châsse de sainte Geneviève, tirée de Paris , dans la crainte que les Normands ne la profanassent, et qui s'arrêta plusieurs jours dans les cabanes qu'habitoient alors quelques familles de bergers. L'église paroissiale ne date que du i3e siècle ; et les plus anciens seigneurs d'Athis n'existoient que du temps de Philippe-Auguste. Un certain Hugues Athis , sous le règne de saint-Louis , étoit grand panetier de France. Mais on ne sait comment, vers le 16e siècle , cette terre est échue à une famille de magistrats appelée Viole , d'où est sortie une espèce de fou qui, possédé de la fureur d'être ermite, vécut long-temps à Athis , sous le nom de Frère de la mort, portant une robe noire et une tête de mort pendue à son cou. Nous n'avons point parlé du château, qui est fort simple, et dont la situation fait tout le mérite. Athis, vers la fin du 17e siècle, appartenoit au duc de Roquelaure, et a passé ensuite à la veuve du maréchal de Villars. Pop. 338. Bur. de poste de Villeneuve-Saint- George.  

De là, on tombe sur la veuve du Maréchal de Villars. Vous savez, celle qui habitait avenue Voltaire... Et sur le blog de Zakk, nous voilà à Vaux-Le-Vicomte ! Mais Vaux, c'est Fouquet, celui qui avait voulu faire mieux que Versailles. Quel lien avec Athis ?

En 1705, le second et dernier Fouquet détenteur de Vaux mourut à 48 ans, sans enfants, à Paris.
(...)
Trois mois après, sa mère et héritière vendit le domaine et la vicomté de Melun au maréchal de Villars, général des armées

(...)

Après la mort du maréchal de Villars à Turin le 17 juin 1734, sa veuve, trouvant ce séjour trop onéreux, se retira au château d'Athis; elle mourut octogénaire et "fort dévote" le 3 mars 1763.
http://zakk.over-blog.fr/article-12113462.html qui a beaucoup pompé sur Wikipédia... 

 

C'est sûr que le château dit d'Ozonville, ça doit coûter moins cher à entretenir que Vaux-Le-Vicomte. Je cherche alors la De Villars dans le bouquin d'Athis. Cette brave maréchale avait une rue de Villars à son nom, l'actuelle rue Samuel Desborde à coté de son château... La rue de Villars allait de l'avenue du Télégraphe (actuellement JP Bénard) à la rue de Châtillon.

Et là, je me dis que je n'ai rien trouvé d'intéressant. Mais si vous êtes arrivé jusqu'au bout de mon article, c'est que quelque part, vous y avez trouvé votre compte. :-)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel - dans Ancien temps
commenter cet article

commentaires

BRUDIPAT 23/08/2012 13:04


Très beau sujet, un vrai régal !