Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 00:00

Ça y est, j'en entends qui disent qu'il est parti an vacances dans le désert à la rencontre de Théodore Monod. Mais non, mais non... Il s'agit de l'"Oasis" de Savigny sur Orge. Vous ne connaissiez pas ? Moi non plus. C'est en cherchant des CPA sur Delcampe lundi que j'ai découvert ce lieu. Apparemment Brudipat n'en a pas parlé non plus et tête de linotte que je suis, j'ai quand même vérifié que je n'avais pas fait de billet là-dessus. Ouf ! Rien. Pourtant, ça me disait quelque chose.
Rien à voir non plus avec l'Oasis de l'Orge, association qui sévissait dans les années 90.
Donc l'Oasis ? Quoi-t-est-ce ??
Je tape oasis savigny chez Mr Google et découvre que l'Oasis de Savigny-sur-Orge a un Facebook. Là, j'avoue que ça me la coupe :

Lieu d'accueil et de loisirs pour enfants autistes, à troubles du comportement âgés de 6 à 16 ans situé 25 rue des Roses à Savigny. 
Mais ce n'est pas ça que je cherche, c'est ce que j'ai vu sur les CPA même si ce serait un bon sujet :

 

Je finis par trouver un article qui m'explique tout :

...le château de l'Oasis. Vers 1857, le prince russe Salnhikof fit construire pour Mademoiselle Andréa, artiste dramatique, une maison de maître dans sa propriété de la rue des Rossays. L'entrée était précédée d'un rond point entouré de bornes de pierres reliées entre elles par des chaînes.
otsi.savigny.free.fr (site de l'Office de tourisme de Savigny)

 

Lisez tout l'article car on y apprend plein de choses comme :

Le 14 rue des Rossays, porte une plaque à la mémoire de Louis Ducos du Hauron, l'inventeur de la photographie en couleur.

Vous, vous vous en foutez de Louis Ducos du Hauron mais il vaut savoir via Wikipédia que c'est aussi l'inventeur des anaglyphes. Brave homme ! Je lui voue désormais un culte en rouge et cyan !

 

Je cherche le nom du prince sur Google mais sa graphie varie selon les sites. Sur Ebay, on vend un cache-pot de sa collection en le nommant Prince Russe Peter Soltykoff. Mademoiselle Andréa n'y est plus qu'une de ces danseuses (sic).

 

 

Tiens, des cygnes, c'est Brudipat qui va être content.

 

 

Alors là, l'illumination totale en parcourant la rue des Rossays sur Maps.

C'est la fameuse maison aux robots dont parlait Brudipat, il y a peu !!!

Et trop facile pour faire un avant/après !

 
Avant/après déjà fait sur CPA-Bastille.

Cette grande propriété connaîtra plusieurs grands propriétaires, du baron Empain à Monsieur Martinages (industriel de Roubaix), cette propriété sera un havre de paix pendant encore quelques lustres.
Vers la  fin des années 1950 , cette grande propriété et ses dépendances seront vendues à des sociétés immobilières, les années 1960 sonneront la fin de ce parc avec la construction de plus de 500 logements ,ensemble de bâtiments que l’on appelle aujourd’hui « Les Rossays » !!

Texte tiré du livre sur Savigny.

 

C'est là que je me rappelle qu'effectivement, on a déjà parlé de cette demeure. C'est LG qui avait fait un long commentaire sur mon blog :

Bonjour, il me semble que le 23 rue des Rossays a toujours été un lieu artistique, et que des oeuvres imposantes y étaient souvent exposées dans son parc.Ces expositions existèrent depuis les années 70, et que cette grande demeure abritait ou abrite toujours une association d'artistes. Les oeuvres que vous nous montrez, (du style Totem-Goldorak) sont celles de deux peintres-sculpteurs:Chantal FICAJA, et Alexandre KAJ Lindström signant leurs oeuvres KAJ-FICAJA, et que vous pouvez retrouver sur leur site www.kaj-ficaja.com .

 

Mince ! me dis-je alors (quoique j'ai peut-être dit merde, en fait), ce n'est plus un article de blog qu'il faudrait faire, c'est un livre ! Bon, allez, je vais me coucher parce que là, on ne s'arrête plus. Une oasis, un prince russe, une danseuse, l'inventeur des anaglyphes, un lieu pour autiste et des robots, ça dépasse mon entendement !
Comme disait Théodore Monod :

Parler du désert, ne serait-ce pas, d’abord, se taire, comme lui, et lui rendre hommage non de nos vains bavardages mais de notre silence ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel - dans Ancien temps
commenter cet article

commentaires

BRUDIPAT 21/01/2014 13:59


Belle aventure en calpétie. Sujet fort intéressant et bien documenté , super !

FJ 21/01/2014 08:12


Bonne recherche ! Je vois où sont les Rossays : cela a bien changé en effet. Quant au silence, oui : c'est une bonne idée.


Merci.


FJ