Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 00:00



Dans une vieille monographie imprimée de 1886 intitulée : "Le camp retranché de Paris et la défense nationale..." par le général X..., on trouve un petit paragraphe sur le cours de l'Orge. Rien de palpitant sauf que les infos m'ont paru étranges. L'orge se jetterait dans la Seine par deux bras !!?? Et je ne vois pas trop où. Le Pont d'Antin est-il le pont aux deux arches et la "station", celle de chemin de fer !!??

Si vous comprenez mieux que moi...

 

Je ne peux m'empêcher de rajouter ces deux petits textes (cités dans Athis-Mons 1890-1939) : 

 

Près de là Ablon se découvre
Qui mire dans l'eau qui le bat
Les Quatre tours d'un petit louvre
Qui voit deux lieues de plat pays
Athis et Mons viennent ensuite
D'où un torrent se précipite
Quand quelque nuage se fond,
Et tout plein d'écume et de rage,
Dégorge les eaux de l'orage
Par deux arches d'un petit Pont
Jean Corneillan (1637)

 

« Mais on ne voit ces Montagnes et cette Forest (Sénart) qu'après avoir veû une grande et belle Rivière (Seine), qui pour se montrer de meilleure grace, fait un grand Croissant dont les cornes d'argent, s'il est permis de parler ainsi en une description qu'on fait en Prose, se cachent dans les herbes de deux admirables Prairies.
Mais comme si ce n'était pas assez de voir cette belle et grande Rivière, il y en a encore une petite qui n'osant ce semble paraître si près de l'autre, ne présente qu'un petit Ruisseau (Orge) qu'elle cache et montre à diverses fois: car tantost
le détour qu'il fait le dérobe aux yeux et tantost on le voit briller à travers des Saules et couler dans un petit Vallon qu'on diroit estre fait exprès pour des Dames modestes qui voudroient se baigner dans l'ombre ».
Madeleine de Scudéry, Clélie, histoire romaine.
(Paris A. Courbé, 1657 -1661, t. II - 2, pp 796 - 802).

 

Plût à Dieu que toutes les athègiennes fussent des Dames Modestes ! :-)

 

Ajout : la carte tirée de la belle brochure du syndicat de l'Orge :

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel - dans Ancien temps
commenter cet article

commentaires

fabien 16/01/2012 11:32


il suffit de savoir lire et de regarder une carte ign ,deux bras qui se séparent à partir Savigny : un vers la gare d' athis qui passe à Juvisy l autre bas qui va au pont d antin sur viry ( la
riviere morte ) ..ça n a pas changé depuis regarde une carte..

BRUDIPAT 11/01/2012 11:40


Très instructif , vous avez tout dit .Je me permets de rajouter que le bras qui se jette à Viry est appelé par les Castelvirois " La Morte Rivière " ce qui veut dire la même chose :-))
Voir Elfronto !

Daniel 11/01/2012 07:43


Merci pour ta recherche. C'est un peu ce que je pensais aussi ; Effectivement, il y a un Mort-Rû à Viry mais je n'imaginais pas que cela pouvait être un bras de l'Orge.

DK 11/01/2012 02:59


Oui la gravure (par champin en 1850) de la station d'Athis-Mons ets dans le bouquin Athis 1890-1939 (légende page 56). On y voit le pont sur l'orge et le port de halage et s'y trouverait aussi la
premiere station de chemin de fer. On trouve cette image et la même explication sur la base mémoire à:


http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/memoire_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=IVR11_80910504Z


Je suis à peut prèt certain d'avoir lu ailleur que ce n'était pas en fait sur cette gravure et à cette époque une station de train (même ancienne) mais plutôt une station fluviale.


En cherchant avec les mots clef "viry-Chation orge" on trouve des vues du Pont d'Antin sur Delcampe. 

DK 11/01/2012 02:25


Etant aussi tombé sur cette info (je ne sais plus ou) il y a quelques temps je peux te répondre. En fait l'Orge originale se jette dans la Seine au pont d'Antin situé a Viry Chatillon (A la
limite de Viry et Juvisy, ce bras de l'orge existe toujours). On trouve des cartes postales anciennes du pont d'Antin a Viry sur le net avec google images. Le bras qui se jette a Athis-Mons est
un bras artificiel créé par l'homme au fil des siècles. J'ai trouvé cette info quelque part (peut-être dans le livre sur l'histoire d'Athis). Quand à la station d'Athis il en existe une gravure
(aussi sans doute vue dans ce même livre). Cela date d'avant la gare (bien que l'emplacement soit quasiment le même et était une sorte de gare fluviale ou un genre de relais de poste.