Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 00:00

J'étais allé tranquillement cliquer les graphs du coté du sentier qui prolonge la rue Danton à Juvisy, le long de la voie du RER D et de la rue Nouvelle à Athis-Mons. J'y avais rencontré le pote de Brudipat (omniprésent en ce moment).


Paradoxe social de notre époque : la construction du Carré-Seine tout beau tout neuf juste à coté du camp de roms du terrain vague de la rue Nouvelle.


Je croise d'ailleurs une famille de roms avec un caddie qui sort du bidonville. Le garçon me dit bonjour.


Mais le vieux rom derrière moi me lance des regards pas catholiques et dès que je sors mon APN, il se met à me crier dessus. Un autre rom me fait signe et me désigne le vieux. C'est bien après moi qu'il en a et j'entends, alors qu'il s'approche du camp, "Photo interdite. Dégage tout d'suite".


Je n'ose donc pas trop entrer dans le terrain vague. On ne sait jamais. Pourtant, il y avait des graphs intéressants. Tant pis !




Je me contente de cliquer de loin les baraquements.


Et dis au revoir au pote de Brudipat.


Certes, il ne faut pas polémiquer. Et chacun a le droit de vivre. Mais bon, est-ce raisonnable de m'houspiller ainsi ?? Les roms ont envahis le RER pour y mendier et j'ai lu quelques trucs sur le Net. En Octobre, il y avait eu une marche de solidarité pour les roms (lire Le Parisien) où on lisait que ceux d'Athis-Mons devaient être expulsés avant la fin de l'année. Bon, ben, ils sont encore là. Peut-être va-t-on les reloger à Carré-Seine ? Dans un article de La Croix qui raconte une semaine ordinaire dans un camp rom", je lis ceci :

Plusieurs évoquent le camp d’Athis-Mons, en proie aux trafics d’alcool et de cigarettes, à la location des cabanes par le « chef » et peut-être à la prostitution. « Les militants sont fatigués », dit une jeune femme qui a vu partir en Roumanie les enfants qu’elle s’était pourtant démenée à scolariser. Un vif débat suit alors et quelques noms d’oiseaux sont échangés sur « les mentalités » des Roms…

Et puis voilà.... 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michel 13/02/2011 11:29



Bonjour,


 


hé oui, il y a de la misère un peu partout, et quand on la voit juste a coté de chez vous, vous ne pouvez l'ignorer.


On entends par ci par la qu'il faut aider, qu'il faut comprendre, mais bien souvent ce ne sont que des paroles qui sont contredite par ceux la même qui les lancent a la cantonade.


Les roms devaient être expulsés en fin d'année,... mais quelle solution a été proposée ? ? a ma connaissance aucune.


Que se soit a Juvisy ou Athis, la misère reste la misère et pas de vraie solutions, le "chef" est tout puissant, les "manants" quand a eux ils doivent plier l'échine sinon gare.... et il en ai
ainsi malheureusement encore pour longtemps.


Loger ces gens dans le "carré Seine" n'y comptez pas, les logements sont déja pourvus bien avant leurs constructions.


Enfin, le monde est ce qu'il est et s'est pas demain qu'il changera;


 



Geneviève 09/02/2011 09:14



c'est un problème de société....et quelle société !



Brudipat 09/02/2011 08:16



Bravo pour ton billet sur les Roms, on pensait ces histoires terminées mais il en est rien et la misére humaine est toujours bien présente sur notre commune .... Quelle tristesse ... Heureusement
que les graffeurs apportent un peu de leurs couleurs !!!