Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 00:00

RQ

Je passe un temps fou à chercher sur le Net des articles originaux alors que, lorsque je fouille dans mon propre bazar (je parle de mon ordinateur), je déniche des choses incroyables. Et donc je tombe sur cet article du Parisien à propos de Raymond Queneau enterré comme chacun sait ou ne sait pas au cimetière de Juvisy. Dans le jargon des bibliothècaires du Réseau des Médiathèques des Portes de l'Essonne, la médiathèque Raymond Queneau justement est appelée familièrement RQ (ça sonne un peu comme Hercule).

tombeRQ2
Source : http://www.lescimetieres.com/Photos/ailleurs/Juvisy%20sur%20orge/QUENEAU%20Raymond.htm

 

Hommage à Queneau, l'enfant du pays
PAS DE JEUX de mots ni d'exercices de style. Sur la tombe n°1797 au cimetière de Juvisy-sur-Orge, le nom de Raymond Queneau est gravé le plus sobrement du monde, juste en dessous de ceux de Joséphine et d'Auguste, ses parents. L'auteur de « Zazie dans le métro » repose ainsi dans la plus grande discrétion depuis 1976 : « J'avais entendu parler que sa tombe se trouvait ici mais je n'avais pas vérifié », explique la responsable de la marbrerie de la rue Petit. Aujourd'hui, un siècle jour pour jour après sa naissance, les hommages consacrés à l'écrivain sont étonnamment rares, contrairement au cas de Georges Simenon, dont les « 100 ans » ont été salués la semaine dernière. La mairie de Juvisy donnera toutefois ce soir le coup d'envoi d'un cycle culturel autour de l'écrivain surréaliste. « Nous allons également afficher certaines de ses citations dans les rues de la ville », ajoute-t-on au service communication de Juvisy, visiblement soucieuse d'entretenir la mémoire de Raymond Queneau. Un « fan » rachète sa maison par hasard. La bibliothèque porte également le nom de l' écrivain qui, pourtant, n'a jamais habité Juvisy-sur-Orge. Raymond Queneau est, en revanche, loin d'être prophète en son pays, Epinay-sur-Orge, où il avait emménagé avec ses parents au début des années vingt. Ici, aucune plaque ne marque son passage. Rien n'est prévu pour célébrer l'anniversaire de l'ancien citoyen de la ville. A la bibliothèque municipale, les enfants du Limon, ouvrage dans lequel Raymond Queneau ancre une partie de son récit dans Epinay, ne figure même pas au catalogue. Les seuls vestiges de la présence de l'écrivain dans la ville se trouvent juste en face de la gare, place Stalingrad. Dans une vieille maison en pierre vit aujourd'hui Michel, gérant d'une entreprise de commerce international. En 1997, il rachète la bâtisse construite en 1902 et apprend par hasard par un voisin qu'elle avait été habitée par Auguste, Joséphine... et Raymond Queneau. « J'ai été très heureux car je suis vraiment un fan, sourit Michel. En revanche, je trouve vraiment dommage que la place ne soit pas rebaptisée place Raymond-Queneau. J'en ai discuté avec le maire qui n'a pas l'air décidé. Il ne doit pas être très amateur de littérature surréaliste ! » Ce soir à 18 h 30 à la bibliothèque de Juvisy : lecture de « Chêne et chien », recueil de poèmes de Raymond Queneau , par Antoine de Morinerie . Entrée libre. Renseignements : 01.69.21.22.00. JUVISY ET EPINAY-SUR-ORGE, MERCREDI. Raymond Queneau, enterré à Juvisy depuis 1976, aurait eu 100 ans aujourd'hui. Michel a racheté la maison d'Epinay-sur-Orge dans laquelle l'écrivain a vécu avec ses parents.
Le Parisien du 21 Février 2003

 

Par contre, je n'ai pas vraiment trouvé pourquoi il est enterré là !!??

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel - dans People
commenter cet article

commentaires

Daniel 22/08/2011 22:29



C'est une piste. Merci !



FJ 22/08/2011 19:53



J'ai trouvé une indication ;


1920 Baccalauréat. La famille Queneau s'installe à Épinay-sur-Orge. Raymond s'inscrit à la Sorbonne.


sur


http://www.mfortin.ouvaton.org/article.php3?id_article=72


 


Les parents étaient en Essonne actuelle ; p-ê ont-ils "migré" à Juvisy ensuite ?


FJ



FJ 22/08/2011 19:21



Etonnant oui, et intéressant ; on ignore beaucoup de choses ; les cimetières recèlent en effet des surprises ; pourquoi Juvisy ? Pas de réponse simple ; il faudrait fouiller en détail dans
ses vie et biographie. Peut-être ses parents ont-ils fini leur vie à Juvisy/Orge et acheté une concession ? Ils sont là.


Merci.


FJ