Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 00:00

C'est pas bien de reprendre un article texto mais j'espère que Catherine Chabrun me pardonnera ! Merci à elle.

Billet de bus
En cette journée noire de transport pour le RER C, j’avais choisi le tramway et le bus pour me déplacer sur Paris.
Aux Portes de l’Essonne (Athis-Mons), nom du terminus du tramway, il suffit de faire quelques mètres pour rejoindre le bus qui me rapproche de mon domicile.
Les voyageurs quittent un tramway climatisé et serein pour pénétrer dans un bus surchauffé. La conductrice du bus voyant ses passagers transpirer à grosses gouttes propose en riant de faire une pétition. Sourires et acquiescements entraînent une agréable détente dans ce bus. Les personnes se regardent, conversent en attendant le départ.
Le bus démarre.
Quelque temps après, on entend une voix criarde :
« La porte, p… de m… ! »
Je me retourne, c’est un jeune homme. Le bus ne s’arrête pas, il s’énerve :
« La porte ! Tu fais quoi ? »
La conductrice, d’une voix calme :
« Monsieur, vous n’avez pas demandé l'arrêt et il manque quelque chose à votre demande : s’il vous plait ».
Le jeune ne prononce pas la formule magique demandée et le bus ne s’arrête pas.
Le jeune perd son sang froid et s’étouffe en parlant et s’avance vers la conductrice. Les insultes et les menaces fusent !
La conductrice toujours aussi calme :
« Je suis une mère de famille, j’en ai élevé des enfants et ce n’est pas un jeune comme vous qui va me faire peur ! »
Le jeune homme se calme un peu et marmonne ses insultes, car il voit bien que les voyageurs se sentent solidaires de la femme au volant.
La conductrice ajoute : « N’oubliez pas de demander l’arrêt pour le prochain ! » Ce qu’il fait du coup.
Le bus s’arrête, il descend rapidement par l’avant, arrivé sur le trottoir, il relance quelques menaces agrémentées de quelques gestes et s’en va retrouver l’arrêt qu’il a manqué…
Je ne sais pas ce qu’aura compris le jeune homme, dira-t-il « s’il vous plait » la prochaine fois ? Pas sûr.
Mais j’ai trouvé l’attitude de la conductrice adéquate : répondre par le calme et la politesse à un comportement agité et impoli.
 Il y avait des enfants dans le bus, c’était de l’éducation civique en pratique !
Blog de Catherine Chabrun.

 

Cela me rappelle un cas très similaire dans le 3 9 9. Le jeune homme descendu, il y avait eu une discussion très violente entre deux mères de famille. L'une soutenait que les parents l'avaient mal élevé. Alors que l'autre prétendait qu'au contraire, il y avait fort à parier que le jeune homme ne moufte pas chez lui et qu'il se défoulait à l'extérieur. J'avoue que cette altercation m'avait beaucoup interrogé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires