Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 11:11

Michel ayant cité Xavier Pidoux ou plus exactement Xavier Pidoux de la Maduère dans un commentaire, je suis parti à la recherche de ce personnage. Certes, son obédience politique n'est pas du tout celle de élus actuels mais c'est vrai qu'il mériterait un nom de rue à Juvisy ! Voici la bio trouvée sur le site du Sénat :

pidouxNé le 11 avril 1910 à Dôle (Jura)

Décédé le 2 juillet 1977 à Saint-Raphaël (Var) Sénateur de Seine-et-Oise de 1951 à 1959

Xavier Pidoux de la Maduère ne se représente pas aux élections du nouveau Sénat de la Ve République, le 26 avril 1959. Il poursuit néanmoins son activité politique locale, en demeurant maire de Juvisy-sur-Orge. En 1967, il est élu conseiller général du canton de Juvisy-sur-Orge, et vice-président du Conseil général de l'Essonne. Il exerce également les responsabilités d'administrateur de l'Aéroport de Paris à partir de 1969.

Lorsqu'il cesse ses fonctions de maire en 1971, il évoque l'important travail de reconstruction et de développement entrepris dans la ville de Juvisy, depuis 1947. Sous l'impulsion de Xavier Pidoux de la Maduère, la cité de l'Essonne s'est à la fois modernisée et développée, tant en ce qui concerne le confort des résidents (éclairage, réseau d'égouts, salle des fête, marché couvert), que l'éducation (écoles, lycée), le sport (stades, terrain de football, gymnase), le logement (habitations à loyer modéré), les services publics (bureau de Poste, tribunal), ou la santé (centre médico-pédagogique, centre de secours), etc... Ces nombreuses années passées au service de Juvisy ont valu à Xavier Pidoux de la Maduère d'être décoré de la Légion d'honneur.

Grand amateur d'art, le maire de Juvisy donne également, à partir de 1960, une impulsion internationale à l'exposition des « artistes autonomes de Bel' Fontaine », en organisant tous les ans, dans la grande salle des fêtes de sa ville, un salon international permettant au public de découvrir aussi bien des artistes locaux, que des peintres ou des sculpteurs réputés, originaires du monde entier.

En 1973, lorsque prend fin son mandat de conseiller général, François-Xavier Pidoux de la Maduère se retire à Saint-Raphaël. Il y décède quatre ans plus tard.

 

Sur un site patrimonial des Pidoux, on trouve une vague explication de la raison de l'ajout du titre "de la Maduere" à propos d'un médecin de Poitiers:

Fait Chevalier de Saint Louis par le Comte de Provence en exil, il fut appelé Chevalier de Maduère, dénomination que l'on retrouve chez certains descendants de la famille en vertu d'un jugement de 1921 autorisant d'accoler "de la Maduère au nom de PIDOUX".

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel - dans People
commenter cet article

commentaires

Remy Lebrun 03/01/2014 11:21


Il est à savoir que la municipalitè actuelleconduite par monsieur CHAUFFOUR,  tout comme la précédente conduite par monsieur BUSSERY ont toujours refusé à feu Xavier PIDOUX de la
MADUERE  que sa mémoire soit honnorée en donnant  nom a une rue de la commune de Juvisy sur Orge.


Monsieur Xavier PIDOUX de la MADUERE a été maire de Juvisy reconduit sur 4 mandats de 1947 a 1971 soit 24 ans.


Monsieur Xavier PIDOUX de la MADUERE a été le reconstructeur de Juvisy, ville qui a subit de très graves dégats de guerre, notamment lors de bombardements intensifs de la R.A.F, tout
particulièrement le centre ville et la gare.


Monsieur Xavier PIDOUX de la MADUERE a été à l'origine et avant l'heure des " cités d'urgence" constructions de petites maisons légères et rapides à réaliser, ce qui a permis de reloger
rapidement les familles sinistrées de Juvisy et même des communes environantes


Monsieur Xavier PIDOUX de la MADUERE est a l'origine du Juvisy que nous connaissons aujourd'hui, la marché couvert, la salle des fête, la caserne des pompiers, centre de secours incendies et
d'aide aux blessés le plus moderne de Seine et Oise (a l'époque).


L'association "les vieux travailleurs de France", qui venait en aide aux anciens aux revenus modestes


la colonie de vacances de saint Laurent du Jura, (sport d'hiver) pour les enfants de familles modestes.


L'extension de l'hopital de Juvisy etait un projet de monsieur Xavier PIDOUX de la MADUERE


L'école d'art "Camille LAMBERT" son voisin et ami, Ecole d'arts plastiques ouverte a tous et soutenue par la municipalité et la volonté de monsieur Xavier PIDOUX de la MADUERE 


La liste des réalisations et projets ouverts par monsieur Xavier PIDOUX de la MADUERE est longue, bien trop longue pour être portée ici dans son intégrité.


Monsieur Xavier PIDOUX de la MDUERE a été


Sénateur,


Vice présient du conseil général


Membre de la commission de la reconstruction et des réparation des dommages de guerre


Membre de la commission de la reconstruction des infrastructures routière et ferrovieres de la Seine et Oise


Membre de la commission de surveillance de l'aéroport d'Orly, donc il a été le père de l'aéroport actuel et l'administrateur.


Très proche du Général De GAULE il a été parmis ses conseillers pendant 12 ans, ( 1958, 1967)


Peut se poser la question suivante :  Pourquoi cet homme qui en a tant fait pour Juvisy et la France n'a pas comme tant d'autres illustres inconnus une rue qui porte son nom ne serait ce que
dans sa commune.


La raison est aussi simple qu'abjecte.fin d'annéee 1970 monsieur Bussery, nouvel arrivant a Juvisy, monsieur Bussery avait pour ambition de Pidoux de la Maduère maire en fonction pour être
intégré a l'équipe municipale animée par monsieur DUPUIS. Equipe qui se présentait aux élections municipales de 1971.


Monsieur X. Pidoux de la Maduère s'est refusé à intervenirau près de monsieur Dupuis,( son poulain et son ancien maire adjoint).


Monsieur Bussery n'a jamais accepté ce refus d'intervenir de monsiuer X. PIDOUX de la MADUERE et de la liste gaulliste monsieur Bussery s'est joint a la Liste de monsieur THEVENET liste
socialiste ou il a été accepté comme "bas de liste", la ssuite est connue, monsieur BUSSERY a évincé monsieur THEVENET et s'est fait élire maire de 1977 à 1998.


La seule vrai  raison du refus des municipalités successives d'honnorer la mémoire de monsieur Xavier PIDOUX de la MADUERE est tout simplement le fait de la volonté d'un homme aux ambitions
et a l'orgueil blessé, décide seul qu'un grand homme doit disparaitre de la mémoires des juvisiens

BRUDIPAT 23/12/2013 15:36


Voici le commentaire que m'a laissé Michel sur mon blog au sujet de ce Maire !


Bonsoir,
Il est une tradition a Juvisy qui a perduré jusqu'en 1977, chaque maire a eu après son décès son nom donné a la rue ou il habitait quand il a été élu maire.
sauf un seul maire, Xavier Pidoux de la Maduère, et chose étrange c'est le seul maire qui a cumulé les mandats de maire et de sénateur et plus est, a été élu, réélu aux affaires de la
commune pendant 24 ans, record jamais égalé par un seul maire de Juvisy.