Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 00:00

Comme chacun sait, j'aime bien les articles fourre-tout ! Mais c'est pour mieux louer la sérendipité. Je démarre sur cette carte postale de Savigny assez vieux village du fin fond de la France avec ses tourelles. Et m'interroge sur le château de Savigny-sur-Orge.

 

En cherchant sur Google, je tombe sur un site de cartes postales.
De quoi faire de nombreux avant/après :


Habitants.fr

 

Sur le site de la ville, on trouve un bon résumé de l'histoire du château :

Le château de Savigny-sur-Orge existe dès le Moyen-âge, sous forme d’un château féodal. A cette époque les seigneurs de Savigny sont les vassaux de ceux de Mont-le-Héry (l’actuel Montlhéry) : un vaste réseau de souterrains relie les deux châteaux ; des vestiges se retrouvent encore dans la région d’Epinay et de Villemoisson.

C’est avec Etienne de Vesc (vers 1447 - 1501) personnage d’envergure nationale que Savigny va faire une brillante entrée dans l’histoire.

 

1485 - 1488, Etienne de Vesc acquiert successivement le Grand Champagne, le Petit Champagne et les Bois de Viry. Avec lui, Savigny-sur-Orge devient un important lieu de réunions mondaines. Pour recevoir dignement ses nobles hôtes, il décide de construire une véritable demeure seigneuriale. Encore aujourd’hui, le château conserve des aspects de cette demeure : douves larges et profondes remplies par l’eau de la rivière et un pont. Le donjon a disparu. De l’aspect intérieur, il ne subsiste qu’une monumentale cheminée.
 
Plusieurs propriétaires se succèdent après Etienne de Vesc. En 1621, le comte de Montrevel l’acquiert : c’est à lui que l’on doit la réalisation du parc. Le somptueux aménagement du château lui permet de recevoir les plus hauts représentants de la Cour de Louis XIV.

 

Ensuite c’est au tour du marquis de Vins. Madame de Sévigné, la célèbre marquise liée à la famille, effectue de nombreux séjours au château. Charles François de Vintimille en hérite à la disparition des derniers des Vins. C’est pendant son séjour que brûle l’aile occidentale (entre 1723 - 1735) ; on peut dater de la même époque la construction de l’aile en pierres de taille.
La suite sur Savigny.fr

 

J'y trouve aussi une galerie de personnages célèbres. Notamment Séverine, "la princesse des femmes écrivains", un bon personnage comme on les aime :

De son vrai nom Caroline Rémy, Séverine est née à Paris en 1855 de parents lorrains. Elle se marie dès l’âge de quinze ans ; mais cette union ne dure pas. Quelques années plus tard, elle épouse le Docteur Guebardt.

Admiratrice, puis élève de l’écrivain Jules Vallès fondateur du “Cri du Peuple”, elle devient sa secrétaire. Elle se signale dans la presse sous le pseudonyme de Séverine comme un véritable défenseur des injustices.

En 1885, à la mort de Jules Vallès, Séverine lui succède en tant que directrice du journal “Cri du Peuple” qui disparaît en 1888.

En 1892, Séverine demande une audience au pape Léon XIII (elle est athée) et obtient du Saint-Père qu’il fasse une déclaration condamnant l’antisémitisme. Elle prend des positions marquées en faveur des faibles, s’oppose à toutes les formes de discrimination, adhère au boulangisme avec son ami Georges Poidebard de Labruyère. Journaliste boulevardier, Labruyère travaille pour "l’écho de Paris" quand il rencontre la célèbre journaliste. Il partagera sa vie, ses idées révolutionnaires et humanistes, et son travail en étant reporter, puis rédacteur en chef du journal "le Cri du peuple".

A la fin du siècle, Séverine est élue “Princesse des femmes écrivains”.

La suite sur Savigny.fr

 

Je cherche à en savoir plus sur ce sacré bout de femme et je tombe cette fois, sur une chanson louant Savigny :

 

SAVIGNY ET SES CELEBRITES


REFRAIN
Savigny ! Savigny ! Je chante à pleine gorge,
Que t’es beau, Savigny, dans ta vallée de l’Orge !
T’es mon grain de folie, grain de blé ou grain d’orge,
T’es plus beau que Paris, mon Savigny-sur-Orge,
Je t’aime pour la vie, mon petit Savigny.
Savigny ! Savigny ! Dans ton écrin soyeux,
Se sont souvent tissés des destins fabuleux :
René Cassin* y fut, en résidence forcée,
Avant que vers la gloire, sa voie ne fut tracée.


REFRAIN
Savigny ! Savigny ! Je chante à pleine gorge,
Que t’es beau, Savigny, dans ta vallée de l’Orge !
T’es mon grain de folie, grain de blé ou grain d’orge,
T’es plus beau que Paris, mon Savigny-sur-Orge,
Je t’aime pour la vie, mon petit Savigny.


Davout*, Duc d'Auerstaedt et Maréchal d’Empire,
Après chaque bataille, s’y ressource et aspire
À retrouver quiétude et repos du guerrier,
Lui qui, sur tous les fronts, s’est couvert de lauriers.


REFRAIN

Chateaubriand* y vint, pour sculpter son Génie...
Et en faire ce chef-d’oeuvre que quiconque ne nie.
Séverine* défendit, à travers ses écrits,
Justice bafouée, opprimés et proscrits.

REFRAIN

Madame la Baronne Staffe*, en un beau plaidoyer,
Y magnifia la Femme, Mère Épouse au foyer.
Louis Ducos du Hauron* initia la couleur,
Donnant à la photo de nouvelles valeurs.


REFRAIN

 

Savigny en chansons

 

Bon ben, ça sera tout pour aujourd'hui...

Repost 0
Publié par Daniel - dans Ancien temps
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 00:00

 

 

 

Ce livre est librement téléchargeable sur Gallica mais pas sur Google Books et il est indisponible sur Amazon !?
Jenny Lensia est une romancière prolifique peu connue pour dire totalement inconnue.

Repost 0
Publié par Daniel - dans Livres
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 00:00

Trouvaille de DK ! Ça c'est de la chanson :

 

 

Les petites femmes de Juvisy
(Air de la Souris Noire)

Parmi tous nos environs de Paris
On ne voit de femmes aussi jolies
Elles ont le sourire gracieux,
Le coeur joyeux et amoureux
Nos petites femmes de Juvisy sont mignonnes
Ont du charme et la mine friponne
Elles ont le regard malin
Et le sourire calin
Aussi chantons ce gai refrain :

Parmi toutes les villes de France
On ne voit pas les plus charmants
Oui partout, elles font naître l'amour
C'est un plaisir de leur faire la cour
C'est un bijou renommé
On admire leur gaîté
On ne voit pas de minois plus gentil
Que nos petites femmes de Juvisy

Nos petites femmes de Juvisy, voyez-vous
Sont les seules qui plaisent pour leus yeux doux
Rue Hoche et Grand rue de Châtillon
Et rue Danton
Elles ont l'oeil fripon
Rue de Draveil et Quai Gambetta
On y voit de très beaux appâts
Place de la Gare et rue Blazy
Et dans la rue de Viry
On y voit que des minois jolis

Route Nationale et Quai de l'Industrie
On y voit des mollets très bien pris
Rue de La Poste Avenue de l'Hôtel de Ville
Elles sont gentilles
Elles sont belles filles
Grande Rue ainsi que Rue des Gaulois
On y voit que de très beaux minois
Et sur le Boulevard Beauséjour
On admire leurs atours
Et nous rendent le coeur plein d'amour

Repost 0
Publié par Daniel - dans Musique
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 00:00

Pris avec le petit Lumix au 1/25ème et 400 ISO en rentrant du boulot mardi à 20h :

 

 

 

 

Et une version colored :

09/10/2012

Repost 0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 00:00

On nous vante le vélo électrique mais pourquoi ne pas revenir à la barque ou au voilier pour circuler dans la ville...

 

 

Repost 0
Publié par Daniel - dans Cartes postales
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 00:00

Le but du tagueur est de proliférer sur les murs. Que le plus de monde possible voit sa signature. Un des tagueurs les plus visibles de la région est le dénommé Bisk.
Brudipat avait déjà repéré que le nec plus ultra était le tag qui encense un autre tagueur : I love Bisk. Reconnaissance des pairs ! On trouve sa marque jusuqu'au haut du phare de Trouville, avais-je signalé. Bisk est partout. Y compris mon blog et celui de Brudipat, c'est dire la notoriété ! Il est ou bien ici. Josette, Geneviève ou FJ s'offusqueront à juste titre que nous encensions ce vandale mais Bisk is great !




Repost 0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 00:00


Avenue du Général de Gaulle. Juvisy. 08/10/2012

Repost 0
Publié par Daniel - dans Gens
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 00:00

Un tour sur Google Books pour dénicher ce livre téléchargeable dont je ne crois pas avoir déjà signalé l'existence. Rien d'extraordinaire mais c'est une référence de plus (même s'il faut se méfier des références...) :

 

Le livre débute par ces vers :

Repost 0
Publié par Daniel - dans Livres
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 00:00

Je comptais faire un avant/après démolition d'une partie de la rue Carnot à Juvisy et pour ce faire, j'avais fait des photos en 2011 après une demande de Josette, mais impossible de les retrouver. Donc il ne me restait plus que Google Maps pour sauver la face. Mais en juillet 2008, les arbres cachaient non pas la forêt mais les maisons et Brudipat m'aurait signalé à juste titre que ce n'était pas du boulot.

Rue Carnot. Juvisy. Juillet 2008

 


Rue Carnot. Juvisy. Septembre 2012

 

Ouf ! A force de farfouiller dans mes dossiers et mon blog, j'ai fini par retrouver les clichés :

Rue Carnot. Juvisy. Février 2011.

 

 

 

Ce qui m'intrigue le plus, c'est que l'on construise de nouveaux bâtiments, rue d'Estienne d'Orves sans vraiment songer que le tramway y arrive en 2018... Y a-t-on pensé ? Cela aura-t-il des conséquences sur les constructions ?? N' y aura-t-il qu'une voie de tram et une pour les autos ou deux pour le tram et aucune pour les voitures ? Où passeraient les bagnoles et les bus alors ?? L'avenir nous le dira.

Repost 0
Publié par Daniel - dans Avant - après
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 00:00

Des fois, j'ai pas grand-chose à raconter alors je vous sers du réchauffé. Désolé !
Début septembre, chasse photo au Port aux Cerises. Je m'installe au bout d'une petite presqu'ile coté ville pour observer les zoziaux et tel un voyeur derrière un bosquet, je zyeute un héron. Je m'approche assez près et je sens qu'il a senti quelque chose. Il tourne la tête et je me prépare à photographier son envol en mode rafale. Mais j'ai beau eu me tenir prêt à déclencher, il m'a surpris et je n'ai pas réussi mes clichés. Tant pis ! Ça sera pour une autre fois.

 

 

 

 


Port aux cerises. 04/09/2012

Repost 0
Publié par Daniel - dans Nature
commenter cet article