Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 00:00

Photo dénichée sur le Pinterest de... Elf. :

 

Trouvé aussi sur le site de Doisneau, cette photo du coté de Belle Ep' ! :

Repost 0
Publié par Daniel - dans Ancien temps
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 00:00
Au FCF de Juvisy, il y a bien sûr Tatane, Toto et la Soub' mais j'ai deux chouchoutes secrètes : Nelly Guilbert la défenseuse que je m'étonne de ne pas voir en équipe de France et Audrey Malet la très sérieuse gardienne de la Juve (idem) qui fait des prestations remarquables notamment cette saison. Et voilà que j'apprends qu'Audrey veut arrêter le foot. Il y a vraiment un poids deux mesures dans le football féminin entre les pros bien payées de Lyon et les amateurs d'autres clubs dont celui de Juvisy !?
 
Audrey Malet et Juvisy, une histoire de flou

Après avoir annoncé son envie d'arrêter pour se consacrer à sa vie personnelle, Audrey Malet, convaincue par ses dirigeants, a accepté de rester une saison supplémentaire à Juvisy. Mais les aménagements demandés par la joueuse pour caler avec son nouveau quotidien poussent la présidente à partir à la recherche d'une nouvelle n°1 dans les buts.

C'est elle qui voulait arrêter au départ. Excellente cette saison, Audrey Malet est mutée par l'Education Nationale à une centaine de kilomètres de Juvisy, et annonce sa volonté de quitter le club pour se consacrer à son projet de vie. « Les dirigeants m'ont convaincu de rester pour une saison supplémentaire en me disant que j'avais encore des choses à donner, avec la Ligue des champions notamment », explique la joueuse. « Je me suis remotivée, décidée à poursuivre l'an prochain. Ensuite on a eu un entretien qui ne s'est pas très bien passé en particulier avec la coach. Petit à petit j'ai commencé à sentir que quelque chose se tramait dans mon dos. Alors que j'avais demandé à la présidente d'essayer de trouver des arrangements avec mon employeur, j'ai appris qu'elle était en contacts très avancés avec une autre gardienne de but sur le point de signer (Céline Deville, NDLR), sans même m'avoir prévenue, ce qui est très dommage », raconte Audrey Malet, visiblement très touchée. L'entraîneur Sandrine Mathivet lui aurait expliqué qu'elle ne pouvait pas se permettre de loger les joueuses à différentes enseignes et qu'elle devait se plier au régime général. Etant loin de Juvisy, Malet aurait du bénéficiée d'aménagements particuliers. « C'est vraiment dommage, cela m'empêche de continuer. Pourtant cela fait trois ans que j'ai des horaires aménagés sans jamais poser de problème », précise Malet. Très déçue par l'attitude de ses dirigeants, la gardienne se sent mise à la retraite forcée. « Je n'ai même pas dit au revoir à mes coéquipières », regrette-t-elle.

Marie-Christine Terroni : "La porte reste ouverte"

 Du côté de Juvisy, on relativise la chose. Jointe par téléphone, la présidente Marie-Christine Terroni pose le problème différement : « Audrey a été mutée à 170 km de Juvisy. C'est donc difficile de travailler et de jouer en même temps dans ce cas là. Mais la porte est toujours ouverte si elle accepte la concurrence. Audrey n'a pas le choix, mais nous non plus. J'espère qu'elle va réfléchir et qu'elle nous reviendra après l'été. »
Une-deux.net
 
Petite série photo d'Audrey Malet :
 
Repost 0
Publié par Daniel - dans People
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 00:00

De loin, on ne voit pas grand-chose :

On devine un peu les graffitis vus par Brudipat dans l'ancienne cour de récré :

 

Et puis, on l'aperçoit qui écoute de la musique sous le pont !


Seine. 01/07/2012

Repost 0
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 00:00

Train "Intercités" le bien nommé !

Vue de la rue du Bourbonnais. 01/07/2012.

Repost 0
Publié par Daniel - dans Transports
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 00:00

En longeant les quais de Seine (en fait Quai de l'Orge très exactement), je vois un oiseau que je ne connaissais pas. Clic clac Kodak ! Clax Clix Lumix !

 

Et rentré à la maison, je me jette sur Mr Google qui ne reconnait pas l'image. Alors je tape oiseau noir avec une queue rouge et là, je trouve : cet oiseau est un... rouge-queue noir !!?? Me vlà bien avancé (rires).

 

Repost 0
Publié par Daniel - dans Nature
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 00:00

Aujourd'hui, une fois n'est pas coutume, nous allons au Musée des Années Trente de Boulogne-Billancourt. Quel rapport avec Athis ? A priori aucun (mis à part pour BL que les parents avaient cru bon de déplacer de Boulogne à Athis pendant la guerre pour éviter les bombardements sauf qu'ils n'avaient pas prévu le 18 avril 1944...)
Au musée de Boulogne, il y a une magnifique collection d'objets de toutes sortes du siècle précédent :

 

 

Et là, il y a beaucoup d'objets qui me ramènent à mon enfance aux FFF ! Notamment, ce radiateur Calor. Nous avions le même à la maison pour nous réchauffer dans la salle de bains ! Les souvenirs affluent alors comme pour la madeleine de Proust. Aux FFF dans les années 60, le courant était encore en 110 volts. Mon frère et moi, nous nous amusions à mettre les doigts dans les prises pour sentir les "chataignes" nous traverser le bras. Nous avons bien vite arrêté en passant aux 220...

 

Notre mère faisait son café avec ce genre de percolateur qu'il fallait retourner à un moment !

 

Auparavant, elle avait moulu le café en grains dans un moulin à café Moulinex tout à fait comme celui-ci !

 

Le téléphone est arrivé bien plus tard quand nous avions déménagé en 1970 à la cité Edouard Vaillant ! Un téléphone à cadran qui parait aujourd'hui bien antique !

 

Pas trouvé exactement les mêmes objets mais il y avait la radio GO PO et plus tard FM.

 

Le "tourne-disque" 16 33 45 78 tours (ma soeur avait eu un mange-disques un Noël).

 

Je rajoute cette lampe à pétrole dont j'ai trouvé l'image sur le Net. Pendant les coupures de courant (fréquentes ??) aux FFF, nous allumions des bougies et cette lampe !

Repost 0
Publié par Daniel - dans Années 60-80
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 00:00
Juvisy perd son attaquante Laetitia Tonazzi
Sport. Vendredi, l’attaquante de Juvisy Laetitia Tonazzi s’est engagée avec l’Olympique lyonnais. A 31 ans, elle signe un contrat d’un an avec le club champion de France. Essonne Info revient sur les détails de ce transfert.
 
Patrice Lair en avait fait une de ses priorités : « Le profil de Laetitia nous intéresse. Je ne l’avais pas caché la saison dernière et c’est toujours le cas aujourd’hui. Effectivement, on essaiera de la faire venir au club, si elle est d’accord bien sûr », avait-il déclaré à l’issue de la conférence de presse du dernier Juvisy – Lyon à Robert-Bobin. Vendredi, le site de l’Olympique lyonnais officialisait la venue de Laetitia Tonazzi, le jour même où le FCF Juvisy fêtait ses quarante ans. L’ex-internationale française s’est engagé pour un an avec le club rhône-alpin, qui a réalisé le triplé la saison dernière. Le club de l’Essonne perd son attaquante de pointe, auteure de huit buts cette saison. Juvisy retrouvera de son côté la coupe d’Europe en septembre prochain. Les Essonniennes ont fini deuxièmes cette saison et devraient conserver un effectif compétitif lors du prochain exercice. Le club formateur peine cependant à trouver des partenaires pour devenir enfin professionnel, ce qui a peut-être motivé le choix de Laetitia Tonazzi.

Franchir un palier
 
« Je sais que ça va être dur et qu’il y a une forte concurrence. J’ai envie de connaître autre chose, une meilleure équipe. Lyon, c’est quand même le champion d’Europe en titre.  Mon objectif est de progresser physiquement, car j’estime qu’il n’y a pas d’âge pour progresser. En plus j’aurai l’occasion de m’entraîner avec de bonnes joueuses, et j’espère vraiment franchir un palier », déclare Laetitia Tonazzi à Essonne Info, consciente du challenge que représente ce transfert. Elle sera entre autres en concurrence direct avec l’internationale suédoise Lotta Schelin, qui a inscrit vingt buts cette saison. Elle aura aussi à faire à Elodie Le Sommer, titulaire en équipe de France. Il y a deux ans, Laetitia Tonazzi avait mal vécu le fait d’être sur le banc en sélection. Espérons qu’elle ne connaisse pas la même situation que Céline Deville. Transférée à l’OL, la gardienne s’en retourne à Montpellier sans avoir réussi à s’imposer.
 
Repost 0
Publié par Daniel - dans People
commenter cet article
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 00:00

SUPERPLAK, le vengeur masqué des plaques opprimées, est toujours très agacé en revenant du marché de voir ce "commercant" sans cédille... Et pourquoi pas des glacons, des garcons, des lecons et des cons tout court ?...

Avenue du Général of the Gaulle. Juvisy. 24/06/2012.

Repost 0
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 00:00

L’épopée des frères footballeurs

Footballeurs émérites, Kévin et Jérôme ont été fauchés par un camion qui les a laissés handicapés. Les deux frères de 26 et 30 ans ont réalisé leurs rêves de sport autrement.

Ils dirigent aujourd’hui le seul club de foot en salle de France ouvert aux femmes et aux hommes, valides ou handicapés. Et décrochent la place de premier club de futsal du département, tandis que leurs équipes trustent les premières places dans toutes leurs catégories. Les frères Foscolo, Jérôme et Kevin, originaires d’Athis-Mons, ont créé, il y a trois ans à Evry, le club Diamant futsal.

Une formidable réussite. Car il y a cinq ans, un violent accident leur a laissé de terribles séquelles. « Nous voulions éviter de rester enfermés », expliquent simplement les frangins.
La suite sur Le Parisien.fr

Repost 0
Publié par Daniel - dans Gens
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 00:00

Rien de bien neuf  à la cour de récré si ce n'est ce joli tag coloré :

 

 

 

Surpris de retrouver les deux vieilles tronches inusables photographiées au siècle précédent dans le parc des oiseaux à Juvisy :

 


Juvisy. 24/06/2012

Repost 0