Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 00:00



Orge. 19/04/2010

Repost 0
Publié par Daniel - dans Nature
commenter cet article
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 00:00

Je sais, KL a déniché ça depuis un certain temps et l'a mis sur son Facebook, la semaine dernière mais c'est tellement ENORME qu'il faut faire partager ça à tous : les WHO en concert à Juvisy en 1966 !!!


http://www.youtube.com/watch?v=m6LvSN0xhP0

Repost 0
Publié par Daniel - dans Musique
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 00:00

Cet article est repris du blog de Josette.

 

Cité ou petite Maison ??? 

Donc, en 1962, après avoir été si étroitement logés pendant 10 ans, nous avions ce logement à la cité des 3F, à Athis.

Un "living!", une cuisine,  vraie pièce où l'on pouvait prendre les repas... une chambre pour chacun des enfants...appartement clair, ensoleillé, salle d'eau, toilettes... bref; le confort!!! Mais bien sur, extérieurement... alors là... ce n'était pas terrible!!!

 
De longues barres - pas hautes, nous étions tout à côté d'Orly, les avions, d'ailleurs, passaient tout au-dessus de nous, les premières années... Pas hautes, mais tout en longueur, toutes plates : pas de balcons. Rien ne ressemblait plus à une rue qu'une autre rue.
A plusieurs reprises, j'ai aidé des habitants nouvellement arrivés, tout affolés,  à retrouver leur chez-eux!!!
Peu à peu les arbres ont poussé... des amitiés se sont formées...des habitudes prises...
Mais tout de même, ces bâtiments tous semblables... ces logements tous identiques.... ce bêton froid, impersonnel...

Un dimanche, nous venions de faire une jolie promenade dans notre chère 403, du côté de Rambouillet. , nous  traversions une vieille petite bourgade, à l'unique rue  étroite, aux petites maisons en pierre de taille, recouvertes de lierres ou de glycine, toutes serrées frileusement les unes contre les autres.
Et je me disais que ces maisons avaient une vie.. de plusieurs siècles, peut-être? Elles avaient une âme... on devait s'y sentir bien, au coin de la cheminée - car elles avaient forcément une cheminée, comme à l'ancien temps!!!
J'en étais là de ma rêverie, lorsque la voix de Jean-Michel (7 ou 8 ans) s'est élevée : "Ah! tout de même, ces pauvres gens ! Vous vous rendez compte  où ils vivent ? Ah! nous, on a de la chance, tout de même!"

Bon..!!!.

Au fil des années, des travaux ont été faits qui ont amené couleurs, volumes, et vie à la Cité.
Et maintenant, elle a 50 ans... et beaucoup de souvenirs à raconter...

 

Evidemment, il y avait de beaux terrains de jeux....

Repost 0
Publié par Daniel - dans Années 60-80
commenter cet article
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 00:00
Pour la paix dans le monde (en ce jour mémorable du 18 Avril) :

 

 

Ajout de Geneviève à propos du 18 Avril 1944 :

Quelques jours après....la vie...
                      Après le désastre....un peu de joie.
                      Les lendemains d'un bombardement ne sont pas tout roses, loin de là...Les sauveteurs ont fort à faire. J'ai beaucoup repensé à tout ça dernièrement, après le tremblement de terre en Italie. La différence n'est pas grande en ce qui concerne les résultats, si les causes ne sont pas les mêmes.
                      J'ai pourtant quelques petits souvenirs heureux, oh, très peu, mais dans ce désastre du 18 avril 1944, des petites lueurs ont brillé...tout n'était pas mort ! La preuve, sont sortis des décombres des êtres qui ne voulaient pas mourir, d'autres qui arrivaient sur terre avec l'intention bien arrêtée de vivre coûte que coûte !
                      Il y eut d'abord cette très vieille femme, enfouie sous les décombres de sa maison écroulée par la déflagration des bombes. Elle est restée dans sa cave plusieurs jours, tout le monde la croyait morte ! Stupéfaction des sauveteurs lorsqu'ils l'ont découverte, bien vivante et...très fâchée. Elle n'a su que dire "ben vous en avez mis un temps" ! Elle commençait à s'impatienter. Elle a secoué ses vêtements plein de poussières, de ciment, de gravats et a confirmé qu'elle avait trouvé le temps bien long. Comment avait-elle tenu ? tout simplement en buvant du vin qui était dans sa cave....
Rires des sauveteurs, mais rires de soulagement ! Tout le monde n'a pas eu cette chance.
                      Et aussi, cette petite chatte sortie fièrement des décombres au bout d'une dizaine de jours, entraînant derrière elle tous ses petits chats. Quand étaient-ils nés ? A qui étaient-ils, on ne savait pas....Mais c'était la Vie ! Voir le jour pour la première fois dans ce fatras, on peut rêver mieux. Mais la petite chatte était heureuse après avoir eu certainement très peur.
                      Les sauveteurs au contact de tant d'horreurs depuis cette affreuse soirée, se sentaient heureux enfin, comme ils l'ont été lorsqu'ils ont retrouvé dans les décombres de notre maison le paquet que ma mère ne pensait plus revoir et qui contenait des souvenirs de mon frère. Petits bonheurs, mais tellement grands ! "
Repost 0
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 00:00

SuperPlak, le vengeur masqué a eu la satisfaction de voir qu'il était écouté. Jules Vallès après avoir perdu son accent, retrouvé un accent aigu, a fini par retrouver son accent grave ! Vive SuperPlak !


SuperPlak a aussi retrouvé l'accent de Maurice Nogués. Vive SuperPlak !


SuperPlak avait depuis longtemps corrigé la plaque de Jean-Pierre Bénard.


Mais SuperPlak a encore du pain sur la planche. Voilà qu'il se rend compte que sur le parking de Carrefour, on a écorché le nom de ce brave Jean-Pierre :


Et que le petit sentier de la comtesse a lui aussi perdu son accent :

 

A suivre

Repost 0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 00:00

L'aut'jour vlà que je vais à l'arrêt de bus Coubertin et que je tombe net devant cette démolition soudaine et imprévue ! Je savais que l'on allait démolir les petîts bâtiments à coté mais quelle idée de détruire deux pavillons plutôt récents !?


L'étonnant c'est que ma mémoire ne voyait déjà plus ce qu'il y avait AVANT. Mais un coup de Google Maps et je retrouvais l'aspect des maisons :


C'est là que j'ai noté que l'on rasait beaucoup en ce moment dans la ville au profit de sociétés immobilières (notamment I3F omniprésente) pour construire des logements. Notamment rue Marcel Sembat :



Dont deux autres pavillons récents !?



Et les bâtiments des services techniques vont aussi sauter. Tous ces logements qui vont apparaître inquiétent beaucoup  les riverains. Les infrastructures sont-elles prêtes à accueillir tout ce monde (parking, école, commerce etc.) ?

 

Ne parlons pas des 3F qui ont carrément changé de look (voir la vidéo de lundi) !

Repost 0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 00:00

Le Parisien du 14/04/2010

 

Les braqueurs ouvrent le feu dans le restaurant
Deux hommes ont attaqué un restaurant portugais lundi soir. Le directeur adjoint a été légèrement blessé par balle. Environ 70 clients se trouvaient sur place.

 

Si les couverts minutieusement posés et les corbeilles de pain remplies attendaient comme si de rien n’était, hier, les clients du restaurant Pedra Alta à Athis-Mons, les événements de la veille au soir restaient dans tous les esprits. Cet établissement portugais au décor rouge boisé a reçu vers minuit, lundi soir, la visite de deux malfaiteurs armés.
A cette heure tardive, entre soixante et soixante-dix clients étaient encore tranquillement en train de dîner dans ce restaurant qui jouxte l’hôtel Kyriad et qui donne sur l’aéroport d’Orly. « Deux hommes en moto se sont garés. Ils sont entrés avec leur casque et capuche. Le premier a pointé la salle avec son arme, le second a pointé un serveur », raconte Helder, le gérant de l’établissement depuis cinq ans, qui est arrivé juste après les faits.
C’est alors que l’un des deux hommes intime l’ordre au serveur de lui donner la caisse. Quand ce dernier tente d’expliquer qu’il n’a pas la clé, il reçoit comme réponse un coup de crosse sur le crâne. Le directeur adjoint tente alors de sortir de sa poche la clé. Un geste sûrement mal interprété par les agresseurs qui se retournent et lui tirent dessus, à hauteur de la poitrine. « Heureusement, la blessure est restée superficielle », indique le gérant. Les dégâts auraient toutefois pu être bien plus graves car la balle, qui après avoir blessé l’adjoint a rebondi sur un poteau, aurait pu atteindre un des nombreux clients, impuissants face à cette violence soudaine.

 

Les clients en état de choc

Les braqueurs sont repartis en moto quelques minutes plus tard avec l’intégralité de la recette de la soirée, plusieurs milliers d’euros. Les clients et les 25 employés présents ont été pris en charge et certains d’entre eux, choqués, ont dû être transportés à l’hôpital : « Les braqueurs leur ont dit : ne bougez pas où vous aurez des problèmes », détaille Helder, impressionné par la réaction de ses clients. « Certains sont restés pour nous aider et nous soutenir. » Le restaurant, qui se distingue par ses poissons et crustacés cuisinés à la sauce portugaise, a repris dès hier son service normalement mais promet au plus vite « des mesures de sécurité renforcées ». La police judiciaire d’Evry a été chargée de l’enquête.

 

Le Parisien du 14/04/2010

Repost 0
Publié par Daniel - dans Actualités
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 00:00

On va me taxer de zemmourisme mais quand même la gare de Juvisy, c'est assez exotique... Et le RER D, c'est plutôt Oran, Bombay ou Bamako...


Repost 0
Publié par Daniel - dans Gens
commenter cet article
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 00:00

Dans Voyage pittoresque des environs de Paris (de MDCCLV soit 1755) :

 

 

On trouve cette partie sur Juvisy :


 

On trouvera de même Chilly (p198), Choisy (p273), Orly (p278), Villeneuve-le-Roi (p279), Mongeron (sic) (p281), Crône (resic) (p285), Draveil (p286) etc.

Repost 0
Publié par Daniel - dans Ancien temps
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 00:00
Repost 0