Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 16:18

Avenue du 18 Avril. 06/05/2017

Repost 0
Publié par Daniel - dans Pub People
commenter cet article
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 00:42

Dans mes flux RSS, je tombe sur un article de l'Est Éclair à propos d'un cycliste "originaire d'Athis-Mons" :

http://www.lest-eclair.fr/16788/article/2017-03-12/yssaad-un-caractere-une-tronche

Mais sur Wikipédia, il est plutôt né à Villeneuve-Saint-Georges :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Yannis_Yssaad

En cherchant un peu, il est confirmé qu'il vient bien d'Athis-Mons :

https://www.pressreader.com/france/le-parisien-hauts-de-seine/20140327/282046210055842

Yannis Yssaad:  » J’étais ado et je pratiquais beaucoup de hockey sur glace. Mais chez moi a Athis Mons à l’époque, la patinoire avait fermé puis celle où je m’étais réinscrit ensuite a brûlé. Donc plus de patinoire et je me suis dirigé vers un autre sport. Mon frère était coureur et j’allais l’encourager pendant des années. Du coup j’ai choisi le cyclisme. Et me voilà ici maintenant. »
http://www.be-celt.com/2016/05/31/yannis-yssaad-je-voudrais-vraiment-claquer-une-classe-1/

En tout cas, BRAVO pour cette victoire dans le Paris-Troyes !!

Repost 0
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 08:36

L'EPT quoi ?

Salle des Fêtes de Morangis. 24/03/2016

Repost 0
Publié par Daniel - dans People
commenter cet article
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 09:09

Hier (samedi 23 janvier) à la médiathèque Simone de Beauvoir, les déCONCERTants accueillaient quatre jolies jeunes femmes qui chantaient a cappella. Un quatuor vocal tombé du ciel ! Et elles se nomment les Dyvettes d'en Face.
Le prochain déCONCERTant aura lieu le samedi 13 février à 16h30.

Repost 0
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 00:17

Avant-hier, j'ai rajouté Bijou dans la liste des personnalités liées à Juvisy sur Wikipédia. Noté avec effarement que quelqu'un avait mis Coulibaly dans cette liste !!?? J'ai trouvé ça particulièrement déplacé. Pensez-vous que je doive le supprimer ?

 

Repost 0
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 00:04

Quand on pense aux peoples de Juvisy, on cite le chanteur Christophe, l'écrivain Olivier Adam etc. On oublie un groupe qui marchait bien à la fin des seventies à coté de Téléphone et autres Trust ou Starshooter. Ce groupe s'appelait Bijou. Retrouvé sa trace dans un article du Monde de 1979 :


On peut écouter quelques morceaux sur Deezer dont Les papillons noirs

A noter que si vous voulez faire des recherches dans les archives des journaux, le réseau des médiathèques vous propose le service en ligne Europresse que vous pouvez utiliser si vous êtes inscrit !

 

 

 

 

Repost 0
Publié par Daniel - dans People
commenter cet article
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 12:57

Je ne suis pas très présent sur mes blogs ces temps-ci mais je suis toujours là ! C'est parce que je prépare l'expo d'Imathis pour le week-end prochain et que ça me prend du temps ! J'ai mis le site à jour avec les photos des sorties du club et faut que je prépare les pages des photos de l'expo.
Et puis, les institutions sont de plus en plus performantes sur les réseaux sociaux (le FB des Portes notamment). Pas facile d'être original !
A propos de Facebook, voilà que tous les morts réapparaissent sur la Toile. Et du coté de par chez nous, ce brave Camille a même sa page ! (rires)

Repost 0
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 00:46

Dans le nouvel Athis-infos de mai 2015, un Athégien bien connu :

Repost 0
Publié par Daniel - dans Gens People
commenter cet article
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 00:00

KL nous certifie que cet essai de l'aile volante PA par Mr Nicolas Roland Payen se passe en novembre 1935 à Athis-Mons. Je veux bien le croire ! Il n'y a pourtant aucune allusion à cet essai dans la bio du Musée Delta.

Nicolas Roland Payen naît le 2 février 1914 à Athis-Mons. Dès son adolescence, il est attiré par tout ce qui touche au domaine aéronautique. Il lit assidûment la revue "Les Ailes", va souvent contempler les aéroplanes sur le proche aérodrome d'Orly, alors un vaste terrain herbeux agrémenté de quelques hangars.

En 1928, alors qu'il n'a que 14 ans, il dessine son premier avion, un élégant monoplace de sport à aile basse, avec l'aide de son ami Léon Levavasseur, fils du créateur des avions « Antoinette ».

L'année suivante, au sein de l'association « Les Goélands » qu'il crée à Athis-Mons, il construit un planeur Zâgling qui volera quelques temps. Puis, en 1930, c'est l'aventure de l'avion léger offert à Payen par Jean Beaucarnot. Roland Payen, impressionné par les essais de l'avion-fusée piloté en Allemagne par Fritz von Opel, prévoit d'équiper le petit Beaucarnot de trois fusées à poudre. Lors d'essais effectués dans une remise, une explosion souffle le bâtiment. Payen, indemne par miracle, est guéri pour un temps de l'aviation à réaction.

(...)

Le 27 avril 1935, c'est le coup dur. Au cours d'une ligne droite, le pilote Jean Meunier casse le premier Delta sur le terrain d'Étampes. Nullement découragé, Roland Payen étudie une seconde flèche volante, appelée Pa 22.

(...)

Le Pa 22 va cependant voir le jour avec un moteur Régnier enfin alloué par l'État. Lorsque Roland Payen, marié à Paris le 11 juin 1940, quitte la capitale, l'avion, terminé, est à la soufflerie de Chalais-Meudon. Les Allemands, qui l'ont découvert, exigent qu'il soit testé à Villacoublay. Payen, revenu à Athis-Mons, doit s'exécuter. Une ligne droite est effectuée le 18 octobre 1941, après quoi l'appareil est ramené en usine sous prétexte de modifications. il y sera détruit lors d'un raid allié le 18 avril 1944. A cette occasion, l'usine que Roland Payen avait acquise peu avant la guerre, où 170 personnes fabriquaient notamment du mobilier destiné aux populations sinistrées, est gravement touchée.
La bio complète sur le site du Musée Delta

 

On trouvera un bel hommage à l'ingénieur Payen dans l'Athis-Infos de 2005. Où il est dit que le PA 22 aurait été essayé bien plus tard en octobre 1942 à Villacoublay. Par contre le PA 100 daterait de 1933.

Le Pa 101 était dérivé du P.100, son moteur était un très puissant radial Gnome-Rhône Titan Major de plus de 300 CV et de 19 litres de cylindrée ce qui lui interdisait de participer à la Coupe Deutsch limitée aux moteurs de moins de huit litres.

http://jn.passieux.free.fr/html/Pa100.php

 

On trouve une chronologie des vols sur un forum :
-Pa.101 : 1934 : monoplace monomoteur de record delta canard de 380 ch : premier vol le 17/04/35. Accidenté le 27/04/35.

http://www.aviafrance.com/10039.htm
-Pa.261 : 1934 : monoplace monomoteur de course delta (canard ?) à train rentrant de 180 ch : projet
-Pa.100 R (ou NRP.260) : 1935 : version du Pa.100 avec deux stato-réacteur Melot : projet
-Pa.268 : 1935 : appellation initiale du Pa.22
-AP-10 Uniplan : 1935 : aile volante monomoteur tourisme de 25 ch : premier vol en mai 1936
http://www.aviafrance.com/10040.htm
-Pa.110 CD : 1935 : monoplace de course delta-canard de 200 à 400 ch : projet qui évoluera en Pa.110 C1
-Pa.22/2 (premier type) ou Pa.220-T2 ou Pa.221 : 1935 : monomoteur delta-canard biplace tourisme de 70 ch
: maquette de soufflerie
-P.321 AC : 1935 : multiplace de défense delta-canard avec quatre moteurs assemblés deux par deux et
hélices contrarotatives de 800 à 1000 ch : projet proposé dans le cadre du programme 1934 C3

Repost 0
Publié par Daniel - dans People
commenter cet article
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 00:00

Une info qui m'avait échappé en mai :
Pour venir en Allemagne, Bora Kim, lui, a quitté la maison familiale d'Athis-Mons (Essonne) où il vivait avec son père, chauffeur de taxi à la recherche d'un emploi, sa mère, responsable d'une boutique de maroquinerie, et son frère aîné de 24 ans, étudiant en pharmacie. Il a dû arrêter ses études à la faculté de chimie, au beau milieu de sa deuxième année de licence, lorsque Fnatic lui a proposé un contrat.
borakim

« Quand il a commencé à jouer, je ne prenais pas au sérieux les jeux vidéo, explique le père du joueur. Mais comme il travaillait bien à l'école, je l'ai toujours laissé jouer. » Titulaire d'un bac scientifique (sans mention), Bora Kim n'a encore jamais exercé un métier, si ce n'est celui de pro gamer. « Tous jeux confondus, nous sommes moins de 1 000 dans le monde, dit-il. Une carrière de e-sportif est éphémère. Les jeux dans lesquels chacun se spécialise ne restent sur le circuit que quelques années. Plus je vieillirai, plus de jeunes joueurs talentueux voudront prendre ma place. Forcément, à un moment, je risque de perdre mes réflexes. » Dans deux ou trois ans, il compte reprendre ses études pour devenir médecin.
Le Monde

Repost 0
Publié par Daniel - dans People
commenter cet article