Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Recherche sur Over-Blog

                          

 

2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 00:00

Un petit bouquin, cela faisait longtemps. Pour les passionnés de chemin de fer !

 

Ce livre est disponible sur Amazon.

Ce livre est disponible sur FNAC.com.

Ce livre est disponible à la médiathèque.

 

Ce livre peut être lu en ligne en cliquant sur la couv :

 

On y trouve quelques illustrations intéressantes :

 

 

 

Repost 0
Publié par Daniel - dans Livres
commenter cet article
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 00:00

Des fois, je pars de pas grand-chose. J'aime bien la photo ci-dessous qui mélange Passé/Présent avec la pancarte du RER et l'ancienne réclame pour une brasserie de Savigny. Je voulais juste mettre ça en faisant un clin d'oeil au passé/présent de Brudipat et puis, avant de poster, je fais quand même consciencieusement une petite recherche sur Delcampe.

 

Et là, je découvre que la brasserie a vraiment existé (ben évidemment puisqu'il y a encore une vieille réclame).

 

Qu'elle était à coté des "blanchisseries" (les lavoirs ?).

 

Qu'elle etait située "au point de jonction" de Viry, Morsang et Savigny !

 

Et que même une belle propriété avait la propriété d'être à coté de la  brasserie.

 

Je continue mes recherches et j'apprends qu'elle avait un nom : Brasserie de la Flèche d'or !

 

Là, je vais voir Mr Google (qu'est-ce qu'il en sait des choses, Mr Google !!) et qu'il me trouve un carton de la bière de la Flèche d'Or.

 

Comme quoi, si on cherche, on trouve !

Mais il n'y a pas qu'Internet IRL, je jette un oeil sur le livre de Savigny / Mémoires en image. Grace à l'OCR, je cherche brasserie et tombe page 57 sur son histoire :

 

A la votre ! 

Repost 0
Publié par Daniel - dans Ancien temps
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 00:00

Il y a quelques temps, j'avais trouvé sur Ebay, un Detective de 1958 à propos du meurtre d'une belle noyée à Athis. Et je me demandais de quoi il retournait. Je terminais mon billet par un : On n'en saura pas plus (à moins d'acheter le journal).

 

C'était sans compter sur les archives du Monde où un article d'octobre 1958 m'explique enfin l'affaire.

 

Quoiqu'en définitive, le mystère s'épaissit car elle s'appelle Janine Dupré Duppé dans Détective et Jeanne Duvernois dans Le Monde. Les journaux ont peut-être donné des noms bidons comme cela se fait souvent. On remarquera toutefois que les initiales sont JD dans les deux cas.

Repost 0
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 00:00

Les aphorismes de Cho...

N7. 23/09/2013

Repost 0
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 00:00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Port aux Cerises. Draveil Essonne. 23/09/2013

Repost 0
Publié par Daniel - dans Nature
commenter cet article
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 00:00

Un boulanger se suicide dans son commerce

Le corps d’un habitant de Savigny-sur-Orge a été retrouvé hier matin dans une boulangerie d’Athis-Mons par un des employés. Le patron du commerce, âgé d’une cinquantaine d’années, s’est donné la mort avec une arme à feu dans les locaux où il travaillait. Des soucis financiers seraient à l’origine de ce drame.
Le Parisien du 12/09/2013

 


Ce n'est pas une nouvelle très fraîche mais j'y pense chaque fois que je passe devant la boulangerie fermée. Des on-dit disent qu'il y avait aussi une affaire de coeur. Mais le quand qu'en-dira-t-on...

Repost 0
Publié par Daniel - dans Actualités
commenter cet article
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 00:00

Oui, je sais, c'est ma rue alors j'en parle plus que d'autres... L'avenue du bombardement du 18 avril 1944 ! Ma nièce en débarquant, nous a fait cette remarque : c'est la guerre ici. (sourire). Ça, c'était déjà la semaine dernière. La rue était complétement cabossée :

16/09/2013

 

Et puis du 16 au 19, les travailleurs de la nuit nous ont empêchés de dormir mais quand même, un grand coup de chapeau, c'était pour la bonne cause.

 


19/09/2013

 

Ensuite, c'était comme ça :

22/09/2013

 

Et à ce moment-là, ils se sont attaqués aux trottoirs après le 8 à Huit.

23/09/2013

 

A suivre...

En tout cas, les vélos pourront circuler tranquillos. A mon époque (le Moyen-Âge), les cyclistes qui prenaient les trottoirs et les sens interdits étaient très mal vus...

Reste à refaire les quais de Seine pour y circuler à bicyclette sans risquer de se faire bouffer par tous les camions qui y circulent ! Cela ne résout pas le passage des gros camtars qui descendent la cote d'Avaucourt pour rejoindre le Pont du Bourbonnais en m'évitant de justesse à l'arrêt de car du Cottage...

Repost 0
Publié par Daniel - dans Transports
commenter cet article
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 00:00

L'avenue du 18 avril est en train d'être entièrement réaménagée. Des places de parking devant le 8 à Huit : bien. Des marques de piste cyclable au début de l'avenue: OK. Etc.
Mais pourquoi de si grands trottoirs !?


Avenue du 18 Avril. Juillet 2012.

 


Avenue du 18 Avril. 10/09/2012.

 


Avenue du 18 Avril. Juillet 2012.

 


Avenue du 18 Avril. Juillet 2012.

 


Avenue du 18 Avril. 10/09/2012.

 

Ah ! Ce sont des pistes de skate et de rollers ! (sourire).
Ce sont les enfants qui vont être contents !


Avenue du 18 Avril. 08/09/2012.

Repost 0
Publié par Daniel - dans Avant - après
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 00:00

Très joli portrait à l'ancienne cour de récré. Signé AMR 2013. Dommage que lorsque je suis passé, il y avait un rayon de soleil inopportun.

 


22/09/2013

 

Rajout du 07/10/2013 :

 

Repost 0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 00:00

Aujourd'hui, c'est roman policier !
Vous n'êtes pas sans savoir que Le Monde a élargi ses archives en ligne jusqu'en 1944 !! Vous imaginez la source d'infos ! Evidemment, je me suis précipité farfouiller là-dedans pour y dénicher mille et un trésors qui me feront des sujets pour la fin de l'année et pour 2014 !...
Alors, on commence par un dénommé Henri Dilasser, illustre inconnu qui est né à Athis-Mons en 1908 et que vous ne trouverez pas dans Wikipédia et pour cause c'est un escroc...

 

 

 

Vous pensez bien que l'inspecteur Dandylan s'est aussitôt mis en chasse pour enquêter et interroger Mr Google :


La Feuille d'Avis de Neufchâtel. 08/01/1951

 

L'escroc et son complice seront arrêtés en 1951 :

Source : Point de Vue Images. 03/05/1951

 

L'homme de paille des créanciers, l'escroc des poumons d'acier , le jongleur de millions (sic de sic) est jugé en 1953 :
21 juillet 1953 : p. 1 « Fantaisies de la procédure à la 11ème chambre correctionnelle. "Je suis l’homme de paille des créanciers" s’écrie Henri Dilasser l’escroc des poumons d’acier qui sera jugé contradictoirement pour la première affaire et par défaut pour toutes les autres . »Suite p. 7 (reproduction illisible) : « Devant la chambre correctionnelle. Henri Dilasser, le jongleur des millions répond de ses escroqueries. »
22 juillet 1953 : p. 8 : « Au procès Dilasser. Mauvaise journée pour les "victimes" qui se faisaient verser, selon l’expert de 30 à 100% d’intérêt ! .»
Les archives du Parisien Libéré 

 

On trouve l'histoire de Dilasser dans un spécial Historia du 01/01/1978. Attention aux petits enquêteurs en herbe : Henri Dilasser a de nombreux homonymes (un peintre suisse notamment et un ancien combattant de la guerre 14).

 

Le plus étrange de l'affaire, c'est qu'en 1836 (Source La Presse du 27/11/1836), il y avait déjà eu un malfrat, un "malandrin", nommé Henri Dilasser dit Riri de "la bande à Bamboula" (sic) !

 

Haut Les Mains !
Une souricière fut alors organisée. La maison où se réunissaient les bandits une fois cernée, des inspecteurs s'y précipitèrent revolver au poing en criant : « Haut les mains ! ».
Se voyant pris et en état d'infériorité, les bandits se rendirent et bientôt on amenait au commissariat de M. Fauvel : Henri Dilasser, dit Riri ; Paul Dufraine, dit Paulo ; Louis Duville, dit Petit Louis ; Gabriel Barré, dit Gaby, et Georges main
got, dit Jojo.
Ces malandrins, qui sont , âgés de 16 à 18 ans, ne tardèrent pas à entrer dans la voie des aveux et dénoncèrent leurs complices.

Nouvelles Arrestations
Au cours de la nuit, quatre nouvelles arrestations étaient opérées, celles de Roger Kieffer. dit Sidoche ; Armand-Louis foudrier Charles valer et André Lohr De plus, trois bijoutiers convaincus d'avoir « travaillé avec la bande, seront poursuivis pour complicité et recel Seul, le chef de la bande, Bamboula, a pu échapper aux recherches.
Sa véritable identité n'est pas encore établie, mais il ne saurait tarder à tomber dans le filet dont les mailles se resserrent chaque jour contre lui.
Source : La Presse du 27/11/1836

Repost 0
Publié par Daniel - dans Ancien temps
commenter cet article